Présentation des activités ou formules proposées

- Accompagnements en montagne (été / hiver)

Balades / Randonnées thématiques demi-journée ou journées

Découverte du milieu montagnard (faune, flore, géologie / volcanisme...)

Organisation de journées, weekends ou séjours sportifs, préparation physique

Organisation de séjours itinérants (raids) avec bivouac ou nuit en gîte / refuge

Sorties en raquettes à neige

- Initiation à l'orientation

Demi-journée ou journée lecture de carte, utilisation de la boussole

Organisation de plusieurs séances (cycles)



- Journées, weekends ou séjours Randonnées / Orientation


- Organisation d'itinéraires pour une randonnée libre (sans accompagnateur)



Pour toute question ou demande d'information, contactez moi (Rubrique Mes coordonnées)


Pourquoi choisir un Accompagnateur en Montagne ?

Les Accompagnateurs en Montagne sont des naturalistes généralistes dont les connaissances transversales leur permettent d'aborder l'ensemble des thèmes et centres d'intérêt de découverte du milieu montagnard.

Les Accompagnateurs en Montagne sont titulaires d'un brevet d'Etat de la filière de l'alpinisme.
A ce titre, ils sont des éducateurs sportifs et des enseignants. Ils maîtrisent la pédagogie appliquée aux différents types de publics et encadrent les sorties en montagne dans un soucis permanent de confort et de sécurité des pratiquants.

Ils disposent de prérogatives larges : randonnée pédestre et raquette à neige, VTT pour les titulaires de la qualification, encadrement en Canyon pour les titulaires de l'AQA, animaux de bât ....

Les activités proposées par les Accompagnateurs en Montagne sont thématiques et vous offrent de nombreuses possibilités de découverte et de compréhension du milieu montagnard, tant naturel que patrimonial et humain.
Convivialité, éthique professionnelle, les Accompagnateurs en Montagne sont vos médiateurs naturels dès lors que vous souhaitez aller en montagne pour profiter de cet espace riche en valeurs intemporelles et en découvertes. (Source : site des Accompagnateurs en Montagne)


Un métier, mais une passion avant tout

Etre Accompagnateur en Montagne exige une connaissance approfondie du milieu montagnard et de sérieuses capacités physiques. Il demande également au titulaire des qualités humaines de partage, de dialogue et de communication.

L'Accompagnateur en Montagne fait avant tout découvrir les milieux naturels et humains. Il a des compétences pour animer et enseigner les connaissances et savoir-faire propres à la pratique de l'activité et au milieu. - soit pour exercer sur des terrains enneigés faciles, excluant tout accident de terrain important, vallonnés, de type nordique et situés en moyenne montagne. - soit pour exercer dans des régions à climat tropical sur des terrains escarpés et détrempés en périodes de fortes précipitations. La diversité de ses compétences lui permet d’exercer toute l’année, par de multiples pratiques et dans tous les massifs montagnards. Ses savoirs se choisissent, se développent suivant les passions, la richesse de la personnalité de chacun mais également en fonction de la région : la faune (le loup, l’ornithologie,…), la botanique (les plantes médicinales, culinaires, les champignons,…), la géologie, l’astronomie, l’histoire, les traditions locales, l’architecture, les contes, les légendes… Sentiers historiques, sentiers botaniques, voyages lointains, observer de la faune, apprendre à déterminer les champignons, randonner au cœur des vignobles, lire des paysages, identifier les roches, découvrir l’astronomie ou la raquette à neige en sorties nocturnes, écouter les secrets de la nature, randonner avec des ânes ou des lamas, découvrir les traditions ou les légendes locales … sont autant d’approches différentes pour découvrir le milieu montagnard.  (Source : site des Accompagnateurs en Montagne)


 


Statuts de l'Accompagnateur en Montagne

Les accompagnateurs en montagne sont des éducateurs sportifs et enseignants titulaires d’une carte professionnelle délivrée par l’administration de la Jeunesse et des Sports. Les accompagnateurs en montagne sont à 80% des travailleurs indépendants regroupés ou non en structures de type « bureaux montagne » (elles-mêmes sous statuts divers : syndicat local L1884, association L1901, GIE…) et à 20 % des salariés (structures d’hébergement, offices de tourisme, agences de voyage…)

Les travailleurs indépendants sont déclarés auprès de l’URSSAF et titulaires d’un numéro de SIRET ; ils cotisent à la sécurité sociale des travailleurs indépendants (RSI) et à une caisse de retraite (CIPAV).
La quasi-totalité des accompagnateurs en montagne sont titulaires d’un agrément de l’Inspection Académique de leur département de déclaration professionnelle et peuvent, à ce titre, encadrer des publics scolaires.
Près de 400 accompagnateurs en montagne sont titulaires d’une habilitation tourisme les autorisant à proposer des activités en mode tout compris en zone Europe. L’habilitation tourisme ne permet toutefois pas d’inclure le transport aérien dans la prestation. (Source : Wikipédia)




La réalité du milieu

Les accompagnateurs en montagne sont des organisateurs et des conducteurs de randonnées.
L’activité professionnelle recouvre trois fonctions fonctions spécifiques, identifiables mais complémentaires :
  • Les fonctions de guidage et de gestion de la sécurité des clients représentent une obligation de moyens.
  • L’action de « transmission des techniques propres aux activités » est également importante et sous-jacente dans l’ensemble de leurs activités (amélioration des capacités physiques et techniques des clients).
  • La partie la plus visible de leur activité est l’action de médiation pour la découverte du milieu montagnard sous tous ses aspects (aspects naturalistes, aspects patrimoniaux, aspects humains). Médiation et interprétation ont pour objets la découverte, la compréhension et l’appropriation du milieu montagnard par les différents publics encadrés.
Pour exercer cette action de médiation, les accompagnateurs en montagne ont le choix entre plusieurs supports : la randonnée pédestre, la raquette à neige et, pour certains professionnels, les animaux de bât, le VTT (qualification complémentaire) ou le canyoning (AQA unique à ce jour délivrée en 1995).
La randonnée en montagne est une activité placée en environnement spécifique en tant que discipline associée à l’alpinisme. La raquette à neige est également une activitée placée en environnement spécifique en tant que discipline associée au ski. L’encadrement contre rémunération de ces activités réglementées doit répondre aux exigences de la Loi de 1984 modifiée 2000 (loi cadre sur le sport) « nul ne peut encadrer contre rémunération s’il n’est titulaire des certifications… »
« Interprétateurs » du milieu montagnard, les accompagnateurs en montagne s’adressent à un très vaste public : les individuels et les familles, les publics organisés et réglementés (scolaires, centres de vacances et de loisirs), les groupes constitués (associations, comités d’entreprise).
À 85 % implantés dans de petites communes de montagne, les accompagnateurs en montagne sont généralement assez actifs au sein des institutions touristiques de territoire (Offices de Tourisme, communes et communautés de communes) et représentent une force de proposition pour une montagne vivante tout au long de l’année. (Source : Wikipédia)